Pourquoi je ne crois pas à l’entreprise libérée

Sylvain Pierre

Sylvain Pierre a toujours eu à coeur de sortir de la boite mentale dans laquelle les circonstances l’ont mis. Jeune centralien diplômé, il part vivre au Vietnam sur une rencontre, et se retrouve à co-fonder une entreprise.
Et tente aujourd’hui de la libérer. Mais ça veut dire quoi, libérer une entreprise ?

« Ca te dit de venir au Vietnam ? » Sur cette question simple, Sylvain Pierre, tout fraîchement sorti de l’Ecole Centrale part à Saigon à 23 ans. « Formé à la sauce élitiste », il se retrouve au Vietnam hors des rails tout tracés qu’il avait suivis un peu malgré lui jusque-là. Il y co-fonde une entreprise et pour continuer à ne pas être dans les rails, il y explore et pratique l’affranchissement des modèles traditionnels de management.

À voir aussi