Le bonheur : un enjeu politique méconnu

Patrick Viveret

En 1968, il rêvait de changer le monde. Presque 50 ans plus tard, ses idéaux n’ont pas changé. Patrick Viveret est philosophe, écrivain, magistrat honoraire à la Cour des comptes et partisan du « buen vivere » ; il pose ici la question politique de la place de l’Amour, du Bonheur et du Sens dans nos vies personnelles et collectives. Il illustre en quoi ces sujets sont éminemment centraux dans notre manière de concevoir le monde et aussi de faire société. Une remise en perspective qui interroge et dynamise.

À voir aussi